Oiseaux exotiques 

Histoires d'oiseaux

J'ai toujours été très attirée par les oiseaux dès mon plus jeune âge ; j'ai eu en premier des oiseaux de nos régions que je soignais quand je militais au sein d'associations de protection de la nature, j'ai eu comme beaucoup une perruche ondulée qui mangeait avec moi à table, j'ai toujours été entourée d'oiseaux exotiques ou non. Et il y a 10 ans, nous avons attrapé un omnicolore dans notre jardin en plein hiver. La capture a été assez épique, cela nous laisse de bons souvenirs. Nestor par son comportement nous a fait découvrir le monde des oiseaux exotiques. Le paliceps et l'inséparable nous tiennent compagnie.

Ces oiseaux vivent tous dans notre cuisine dans des cages séparées. Toute la journée est ponctuée de leurs cris, de leur "papotage" et babillage. Chaque oiseau connaît son nom et nous fait savoir ce qu'il veut à divers moments de la journée.

Quand je cuisine des carottes, des pommes, impossible de ne pas leur en donner : ils se manifestent bruyamment.

Il ne faut pas vouloir des oiseaux juste pour en avoir, car au fil du temps, cela demande de nombreuses heures de nettoyage, de présence, d'obligations.

Il m'arrive fréquemment de me mettre devant les cages et de parler aux oiseaux. Ils sont très attentifs à l'intonation de la voix et vous répondent à leur manière. Une petite caresse sur le bec, une gratouille sur la tête sont très appréciées. Il faut aussi beaucoup jouer avec eux. Cela demande du temps, il faut le savoir.

Mais que de joies en retour.

 

Socquette, paliceps

 

 Pour les inséparables, seul Tac vit encore.. 

Tic et Tac les inséparables très bavards également
D'ailleurs tous nos oiseaux sont très bavards, il faut dire que nous les motivons en leur parlant beaucoup. Pour arriver à avoir un contact intéressant avec les oiseaux, il faut savoir faire preuve de persévérance, mais cela en vaut la chandelle.