Leur éducation

Avec des Nizinnys comme d'ailleurs avec d'autres chiens, il faut être ferme dès le début.

Il faut savoir marcher devant le chien et non derrière. Bien que j'ai eu des problèmes au départ - 2 étant plus compliqué -, cela commence à se réguler, mais rien n'est acquis.

Il a fallu s'accrocher. Les éleveurs de mes 2 chiennes, m'ont beaucoup aidé et soutenu tout au long de l'apprentissage. M. et Mme Berthier de Saverne élevage familial également ainsi que Laurence, comportementaliste, à qui j'ai fait appel m'ont donné de très bons conseils. J'ai aussi suivi des cours d'obéissance (pour les chiennes, pas pour moi - enfin je crois !) dans un club ; cela leur a fait beaucoup de bien et on y apprend plein de choses.

Les mots les plus importants pour Tosia sont "non" et "interdit".
Tanina de caractère plus placide, mais plus bornée "ce la laisse couler douce" et donc j'ai moins de problème d'éducation.

Pour les promenades, je le fais à tour de rôle chacune à part. C'est un moment de détente pour le maître et le chien. Cela n'a pas été facile, il a fallu du temps, de l'obstination de ma part, de la collaboration de leur part. Mais le Nizinny est un chien qui veut faire plaisir à son maître et souvent, elles vont chercher la laisse quand elles savent que je pars en promenade. Chacune attend son tour.

Il faut aussi leur consacrer du temps pour jouer avec elles, c'est un moment important dans la vie d'un chien.

On adore le jeu Rien de tel qu'une partie de foot

Oh que c'est bon ! Se faire dorloter un peu